10/09/2007

VERS TRISTES ET GRAVES

billarrrrrert

 

 

Rien n'a trouvé grâce à tes yeux,

Ni mon humour cyclone anxieux,

Ni mes singuliers arcs-en-ciel...

 

Tout est perdu malgré mon feu

Qui fit parfois mouche entre deux

Epanchements bien torrentiels.

 

Ton buste allègre à sensations

Vrombit mon coeur comme un avion,

Ce coeur piraté si souvent...

 

Comme au Mardi gras d'autres froids

Grimés d'amour, la mascarade

A fait long feu, long faux-semblant.

 

Quand toi, l'être en gras caractère,

A la phrase crachée de lunaires

Encres de chienne, tu me pourfends...

 

En petits bouts d'ingrat sans dentelle

A la merci d'autres mammelles,

Qui pourraient bien me prendre au jeu

 

De mots, de mains graciles et telle

Une boule corbillard, ta cervelle

Refuse alors mes coups de queue.

 

edouard_divers22

 

20:40 Écrit par Edouard dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour matinal ami Edouard Parfois je me dis "Il dit n'importe quoi du moment que cela rime" et puis non....vraiment non...car le poème ne vit que grâce à ses lecteurs mais les lecteurs doivent être capable de saisir l'insaisissable. Bisous amical.
Yasmina

Écrit par : Yasmina | 11/09/2007

qu'est ce que c'est soft! te ferais-tu plus sage? en tous cas j'aime, même si... mais enfin Edouard, mis à part tes soucis physiques, que se passe-t-il en toi qui grippe?j'en sais un peu sur toi qui me met sur la piste mais peut-on jamais vraiment connaître quelqu'un sans l'avoir jamais rencontré et surtout à travers de la poésie, même si atypique?
est-ce que ce texte est récent?
Bisous Edouard. N'hésite pas à supprimr mes coms qui t'embêtent, je ne m'en offusquerai pas.

Écrit par : mimi | 11/09/2007

Bonjour, Aurais-tu ce don d'écriture à double sens?
Demande réflexion, je repasserai le ire demain.
Il collerait bien à une personne que je connais et qui vit des moments difficiles.
Bisous

Écrit par : Soledad | 11/09/2007

KIKOU "Ton buste allègre à sensations
Vrombit mon coeur comme un avion"
J'adore cette phrase et ta façon en général d'écrire tes poèmes.
Oui je connais la chanson de Louis Chedid, elle sera programmée pour plus tard !
Je te souhaite une excellente journée

Écrit par : Papillon6168 | 12/09/2007

Par petit bouts, de texte en texte, je dessine l'auteur. Quoique, comme dit Mimi, peut-on vraiment connaître quelqu'un ? J'apprends que ce n'est pas la grande forme, physiquement ? Ca va Edouard ?
Bisous,
A bientôt,

Écrit par : | 12/09/2007

Les commentaires sont fermés.