14/07/2007

AVANT...

self portrait2

 

Je menais un train de vicelard,

Il a roulé quelques années...

Sur les quais flottaient les mouchoirs

D'éphémères mal aimées.

 

Camées d'un soir, en herbe stars,

Mineures parfois sans crier gare...

Tisons d'amour ou bien frigos,

Je les prenais sans distinguo.

 

Vidange! Et je pliais bagages

Pour ne jamais finir en cage

Ni déchaîné par un amour

Moins partagé de jour en jour.

 

Car j'en avais bavé, crapaud

Pour l'une et cochon pour telle autre...

Vrai, je n'étais pas Casano-

va ni l'avatar d'un apôtre.

 

Je fuyais torché cet enfer,

A cheval sur ma fantaisie:

Croisière en mer, croiser le fer,

Et mon désert serait l'oubli...

 

Croisière en mer avec sirènes

De ballets très éronautiques;

Croiser le fer en quarantaine

Avec le bon sens et l'éthique.

 

Viva la fiesta, sus aux cons!

J'ai failli perdre la raison...

La mer aux fabuleux poisons,

Me chantait: "Viens toucher le fond".

 

Mais l'amour vint tourner la page,

Alors la mer s'est retirée

De mes pensées, dans le sillage,

Mon train de vice a déraillé.

 

 

EDOUARD

 

angeladert

 

21:10 Écrit par Edouard dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Edouard.. Juste un petit passage d’amitié
Le soleil brille...donc pas trop d'ordi aujourd'hui, il faut tout de même en profiter !
Gros bisous et bon dimanche

Écrit par : Chadou | 15/07/2007

je découvre..de clic en clic arriver dans tes mots..
j'aime
je rviendrai..j'ai pas tout lu..
je cherche lapart féminine dans tout ce masculin
sourire
bizz
R

Écrit par : Reg | 15/07/2007

Un pti coucou par ce dimanche ensoleillé bye a+

Écrit par : sj11 | 15/07/2007

Et donc? L'Edouard nouveau serait-il arrivé? J'adore ce texte qui me fait entrevoir une éclaircie joyeuse.
Il y a des changements en tout cas ici!
Je rentre mardi de ces vacances à prolongements multiples. Je te souhaite une bonne semaine mon ami, à trés bientôt!
Bisous!

Écrit par : mimi | 15/07/2007

L'amour tourne la page
L'amère salée se sucre enfin...
Au risque de me répéter... Bravo !

Écrit par : Gi | 16/07/2007

Une lecture plaisir et au fil des lignes, une exfoliation vers l'essentiel.

... et je ne me lasse jamais de lire tes textes en marges.

Tendrement

Écrit par : | 16/07/2007

Bonjour A moi de dérailler devant ce joli texte une fois de plus... Je te souhaite un bon après-midi sous le soleil Arlonnais.
Bisous

Écrit par : Soledad | 16/07/2007

Eclosion... ...de joie dirait-on...Tu me fais penser au voyage d'Ulysse avec ses sirènes qui l'attiraient par de doux chants "hypnautique" ha ha ha quel beau jeu de mot non? Mici pour tes doux mots sur mon blog, j'aime tes visites à tirades magnifiques...
Trés beau texte encore...
Bises.

Écrit par : Ethae | 16/07/2007

Bonjour Edouard Joli voyage en lisant ton poème, comme dans un train d'enfer !!
Bonne soiré à toi

Écrit par : Papillon6168 | 17/07/2007

un petit signe... Je vais m'absenter quelques jours ou semaines je ne sais pas.
je te fais un gros bisou amical. A trés bientôt!

Écrit par : mimi | 17/07/2007

J'aime, Beaucoup la tendresse qui transpire de ces lignes. J'aime beaucoup cet Edouard nouveau qui arpente toujours les mots avec brio mais avec une note amoureuse...

Amicalement
Marie

Écrit par : Marie Lanson | 18/07/2007

J'aime assez ce texte-ci. Bon week-end, Cher Edouard.

Écrit par : Brigitte | 21/07/2007

Les commentaires sont fermés.