11/06/2007

A part ça, ça va...

plumitif

 

La bouche ouverte ils font gobe-mouches

Dans un bac à sable géant,

Ou bien jouent au ramasse-cartouches

Des marchands de fables ambulants.

 

Ils cuisent à loisir au soleil

Qui nous boude ailleurs, astre inique,

Leur ventre gonflé de merveilles

Naturelles en vers symbiotiques.

 

Ils gazouillent avec la sauterelle,

Mangent des yeux leur maman-gâteau...

Peut-être une bougie fondrait-elle

Pour leurs yeux lunaires aussitôt.

 

Ombres sans plus l'effort d'un geste

En poing levé vers l'odieux sourd,

Ils ont des soeurs, stars célestes,

Mais qui s'éteignent au petit jour.

 

 

EDOUARD

11:03 Écrit par Edouard dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

oui Edouard! Un texte tout en délicatesse, en nuances, pudique et sensible qui dit bien ce qu'il a à dire malgré tout. Tu as raison d'en être content.
Bonne semaine. As-tu du soleil? ouille! nous çà cogne! trop pour moi qui n'affectione pas la chaleur. En été je me sauve en montagne généralement car tout ce bleu et rouge me devient vite insupportable.
Bisous, Edouard!

Écrit par : mimi | 11/06/2007

Mimi a dit tout ce que j'aurais pu dire mais mieux.
Je rajouterai donc simplement que je me réjouis à chaque fois de te lire, goûtant le plaisir et l'enrichissement que tu nous apportes à chacun de tes textes.

Bisous tendres Edouard,

Écrit par : La Bohème | 11/06/2007

... C'est toujours un vrai plaisir de venir te lire.
J'espère que tu vas bien.
Désolé de ne pas avoir montrer le bout de mon nez pendant quelque temps mais j'ai été assez occupée.
Passe une bonne semaine

Écrit par : tristange | 11/06/2007

Bonsoir Edouard Alors moi aussi ça va !!! Superbe.

Amicalement

Michel

Écrit par : Michel | 11/06/2007

Hello ! Comme d'hab... Un peu comme gueuze : au plus que tu la goûtes, au mieux que ça te goûte.

Bonne journée.

Écrit par : Rafaël | 12/06/2007

Bonjour Edouard.. Juste un petit passage d’amitié…!
Je te souhaite beaucoup de belles choses durant cette journée….
Bisous doux et à bientôt!

Écrit par : Chadou | 12/06/2007

Tu accepterais de poser quelques vers sur une photo que je te donnerais?? je publierais ton texte et la photo et ferait référence à ton blog... dis moi si ça te dit?

Écrit par : annick | 12/06/2007

Bonjour, dans tout ce que tu écrit il y a quelque part des épines? Tu n'es pas au premier abord un écorché vif?lol
cela dit c'est toujours très bien tourné avec la plume unique qui est la tienne.
Bonne fin de journée.
Merci pour ta visite sur mon blog photos.
Bisous

Écrit par : Soledad | 12/06/2007

SUPERBE... je n'ai rien de plus à ajouter car ce mot résume mon ressenti.
Belle soirée à toi
Bisous

Écrit par : baby | 12/06/2007

Bonsoir à toi, C'est tjs un plaisir de venir te lire.
Bonne soirée à toi

Écrit par : PAPILLON6168 | 12/06/2007

merci tonton freud! J'y suis enfin parvenue moi aussi.
Une catastrophe l'atelier d'écriture, je n'en ai rien sorti de bon distraite que j'étais par les chants d'oiseaux devant la fenêtre de la biblio puis d'une averse bienvenue pour venir nous rafraîchir aprés la canicule.
Et maintenant au lit, avec un bouquin.
A demain sans doute Edouard, bisous!

Écrit par : mimi | 13/06/2007

Marchands de fables, Un jeu de mots qui goûte l'enfance emmêlée d'histoires de grands... Innocence et mensonges sur le bout de la langue comme un bonbon aigre-doux...

Amitiés cher Edouard.

Écrit par : Marie Lanson | 13/06/2007

alors vieux frère, tu t'attardes sur tes lauriers? moi j'ai le cerveau liquéfié, impossible de me tirer une ligne. C'est bizarre, certains sont inspirés par le chant des oiseaux, des cigales et toutiquanti, moi au contraire je me transforme en choses molle incapable même de penser, alors écrire...
Celà dit je vais faire un effort cet aprem pour voir côté clapotis de l'eau s'il y a quelque chose à faire.
Je te souhaite une belle journée Edouard. Bisous!

Écrit par : mimi | 14/06/2007

Bonsoir, de passage ce soir pour te souhaiter une agréable soirée et une bonne nuit...
Bonsoir.
Bisous

Écrit par : Soledad | 14/06/2007

Coucou Très bien dit tout çà et tout en finesse je ne sais pas si j'aurais su c'est très beau.
C’est avec le mauvais temps que je viens
Te souhaiter un bon week-end ainsi qu’une bonne semaine
Gros bisou à toi et à bientôt
COCO !

Écrit par : COCO ! | 15/06/2007

. . . Quand la famine se gonfle d’orgueil, les enfants
Trinquent et les adultes quêtent quelques grains
De riz, ou puisent une eau tapageuse de bacilles,
Maigres substances pour des corps rongés au sein
De la faim, ils meurent avant l’heure sur des ans
En tenues de guenilles au profit riant de la faucille !


J'ai pondu ce premier quatrain, mais hors sujet et provocateur à souhait. Je te le soumets tout de même ( j'avais lu ton texte en diagonal, défaut professionnel, avant d'y revenir plus attentivement, d'où une refonte complète) Si tu désires le supprimer, n'hésite pas :) j' t'en voudrai pas :)

Ventre matriciel ton fruit se déguise en soldat
Par le pouvoir de l’homme acharné à détruire
Le paria, son frère, lui-même possédé par la vendetta,
Ils causent le malheur du peuple, enrôler par l’ire !

Écrit par : Max-Louis | 15/06/2007

Quelle vérité! Comme tu à bien cerné la douleur de l'enfance dans ces endroits:
Merci à toi pour tous c'est textes.

Écrit par : Anonyme | 18/06/2007

Les commentaires sont fermés.