30/05/2007

REGARD MARIN

  
yeuxbleus

 

Ton regard m'envoie dans la lune

Où l'absence est appelée Mer,

Où la Terre est un bleu de prune,

Reflet de tes perles à mystères...

 

Ton regard sans fard me chavire

Dans la Mer de Tranquillité,

Moi qui n'avais pour tout dire

D'un seul porte-voix pas assez...

 

Ton regard vrai me porte à faux,

Je m'inscris nu dans le non-dit;

Ton regard neuf touche au cerveau

Comme un silencieux dernier cri...

 

Ton regard marin n'indiffère

Que les aveugles d'Epinal,

Et loin des lieux communs s'affaire

A brouiller les pistes du mâle...

 

Ton regard marrant quand tout pleure

Autour de nous mais quelle aubaine!

Ton regard mouillé quand les fleurs

Vont se flétrir alors me peine...

 

Ton regard en coin me décentre,

Et je perds les bourgeois repères;

Ton regard chaud c'est de la cendre

Qu'on foule aux pieds de quelques vers

 

EDOUARD

10:11 Écrit par Edouard dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Tu cours, tu cours... Que de beaux textes tu nous donnes là! Faut-il que ce regard là te touche pour en tirer une telle mélodie!
Merci Edouard. Je vais voir le suivant puisque déjà tu as filé.

Écrit par : mimi | 30/05/2007

J'adore tout simplement

Écrit par : baby | 30/05/2007

Citation. "Ce qui sauve les femmes, c'est que pour lire dans leur âme, il faut regarder leurs yeux."

Marcel Achard

ça sauve peut-être les femmes, pas nous...

Écrit par : Rafaël | 30/05/2007

Et quelle inspiration... dans ces yeux là...

Écrit par : Syolann | 30/05/2007

. . . Tes mots déshabillent le regard d'une femme,
Sans maquillage, apparaît la splendeur vraie
Que tu lui portes, à cette source, à cette âme,
Tes vibrations amoureuses sont un bouquet . . . d’Iris !

Écrit par : Max-Louis | 03/06/2007

des yeux, du rythme
un regard, de la couleur
est-ce le soleil dans leurs éclats
que mon coeur en sourie déjà ?

Écrit par : Muriel Christiaens | 09/10/2007

Les commentaires sont fermés.