25/02/2007

TOUT EN FINESSE

Je vous salue massive

Pleine de grâce...

Quand vous êtes lascive

Et de guerre lasse...

 

Quand vous donnez votre corps

A la science consommée

De celui qu'hier encore

Vous jugiez si gonflé...

 

Votre pieu maudit ces kilos

Qui vous pèsent sur le moral...

Le mien, hardi comme un drapeau

Lunaire, est chambré cinq étoiles...

 

Je compatis à votre détresse

Onctueusement féminine...

Et sachez que vos caresses

Pour moi sont les plus fines!

 

EDOUARD

 

17:36 Écrit par Edouard dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Voilà qui devrait, Réconcilier les femmes avec le sacro-saint IMC :-)

Amitiés Edouard
Marie

Écrit par : Marie Lanson | 25/02/2007

En moins ou en plus Ce qui compte c'est le désir d'être ensemble, dans cette unitié que forment deux corps

Écrit par : La Bohème | 25/02/2007

Ouf En lisant ce texte je m'y retrouve et pourtant je sais qu'il n'a pas été écrit pour moi!
Comme toujours trés beau texte.
Bises

Écrit par : Angéle | 01/05/2007

Les commentaires sont fermés.