18/02/2007

OISEAUX PRECOCES

birdya

Les oiseaux qui parlottent

A tue-tête

Dans la corniche et bougeottent

Sous ma fenêtre

En ont des choses

A se raconter

Sans syntaxe et sans prose

Et sans souci de liberté

Y a rien à comprendre

Quoi de plus beau

Rien à croire rien à vendre

Au bazar des oiseaux

Comme un brouhaha dans les aigus

Qui me fait rire aux nues

De mon lit sans ciel

Et sans les anges à ficelles

Qui vont des kilomètres en saccharine

A la ronde ailée des comptines

Qu'on m'a gagazouillées

L'espoir en musette

Quand je n'étais

Qu'un bébé buse en fait

 

EDOUARD

14:03 Écrit par Edouard dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, et quand le gazouillis des oiseaux revient c'est le printemps qui s'annonce.
Je te souhaite un agréable dimanche sous le soleil printanier.
Bisous
Soledad

Écrit par : SOLEDAD | 18/02/2007

Superbe ce bazar des oiseaux !
Ne point "buseler" ta poésie, Edouard, la laisser couler come ça. Un régal.

Écrit par : Véro | 18/02/2007

ah, le FUN J'ai une gouttière très large, que les zozios prennent pour une autoroute, ce sont eux qui me réveillent avec les papattes sur le zinc.

Écrit par : éléctions 2006 | 19/02/2007

LES OISEAUX Moi, j'aime bien, surtout quand ce sont de drôles d'oiseaux et toi tu me parais faire partie de cette catégorie: surtout ne change rien. A bientôt!

Écrit par : mimi | 19/02/2007

Très joli En te lisant, je m'y suis vue au milieu de ce bazar des oiseaux gazouiller et piailler avec mes copines

Écrit par : La Bohème | 19/02/2007

Il y a des jours, j'aimerais être une buse... Les gazouillis : oui, les roucoulements : non !

Amicalement,

Écrit par : Rafaël | 21/02/2007

coucou! Lecture très recherchée et très agréable à lire.
Bonjour toi !
Comme tous les mercredis je te souhaite une bonne fin de semaine.
Je t’invite également a venir visiter mon nouveau blog dont j’ai réalisé l’habillage
Moi-même je n’en reviens pas.

http://romyrose.skynetblogs.be

Tendres bisous.
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be




Écrit par : COCO ! | 21/02/2007

Les commentaires sont fermés.