07/02/2007

CAUCHEMAR D'UN SAGITTAIRE

au_bout_du_tunnel2

C'est fou comme un entracte insensé

M'a fait passer du ronflant Boulevard

Au tragique en triangle, étrangler

Notre couple est surtout son histoire.

J'ai plongé dans le flou sanguinaire

A la voir alterner des refrains

Rétro noirs ou trop blancs, sans gris clair

Ou gris plus froncé, je me souviens...

J'épongeais de Kleenex rouge amour

Son ignorance à la foi morveuse,

Et ses pleurs globuleux versés pour

Un crooner de mélodies honteuses.

Figé comme un cliché d'auteur en

Panne d'aspirateur, je voudrais tant

Balayer d'un couplet de génie

L'opprobre, au figuré je broutille

Dans le couloir sans foin de la mort,

Avec sur la conscience un remords:

Celui d'avoir écrasé ce soir

Une araignée, je n'ai plus d'espoir...

EDOUARD

10:47 Écrit par Edouard dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

On pleure, Ce que l'on peut et éponger sans le moindre espoir est un geste illusoire...

Amicalement
Marie

Écrit par : Marie Lanson | 07/02/2007

Bonjour mon cher Edouard ! Je viens te remercier de ton passage sur mon blogs et de tes gentils mots.
Ton poème est un peu noir mais je pense qu'il est à prendre au second degré et moi tant pis j'écrase les araignées du soir car elles font trop de petits.
Bon week'end à toi et bisous.
COCO !

Écrit par : COCO ! | 08/02/2007

Bonjour Edouard.. Et tout ceci pour une bête à huit pattes...je les hais ! ! !
Je te souhaite beaucoup de belles choses durant cette semaine qui se termine tout doucement …
Bisous et amitié sincère.

Écrit par : Chadou/Yes | 08/02/2007

solitaire,vous avez dit solitaire ? Ce soir je lysanxie mes ras le bol
pour amnistier mes geôliers.
Bien trop de nuits moutons comptés,
trop de rires gras dans ce Chabrol.
Cher Edouard solitaire, à l'écoute de mes vers,
buvez jsuqu'à la lie et jusqu'au dernier rot,
les bulles de vos desseins à leur cambrer les reins.
Je vous salue l'Ami, de ce monde, le moins sot.

Écrit par : Lysanxia es lettres | 28/02/2007

Les commentaires sont fermés.