19/01/2007

CUPIDON

 
cupidon3

 

Jardin d'Eden avec chapelle,

Un Cupidon rêvait tout nu

D'éterniser un arc-en-ciel

Pour ébahir les coeurs perdus

En leurs déluges post-rupture

De souvenirs intempestifs,

Qui les font trembler sous l'azur

Et veiller longtemps nerfs à vif...

 

Il faut réparer les dégâts,

Se dit l'aveugle archer d'ivoire;

Mais comment Dieu gonfler de joie

Les coeurs en noir, les coeurs-passoires?

Ses flèches au pif il décochait,

A tire-larigot sans y voir;

Les coeurs gros bien sûr se trouvaient

Plus souvent sur leur trajectoire...

Bien plus souvent que ceux de pierre,

Fins cailloux sans autre valeur

Que leur bien-être à ras de terre,

Le blé est roi, l'amour se meurt...

Blé sans Amour...maigre pitance!

Amour sans blé, parfois Byzance...

Mais l'ange fut pétrifié de voir

Qu'Adam et Eve se font si rares!

 

Statue au charme désuet,

Il rêve alors d'un arc-en-ciel

Qui à tout vie redonnerait...

Amour et jouvence éternelle.

rosée1

 

EDOUARD

 

15:20 Écrit par Edouard dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Merci Pour votre passage sur mon blog et votre commentaire. Je réécoute bien souvent l'album XXL du grand Serge :)

Écrit par : manureva | 22/01/2007

Bonjour, Et bien voilà Edouard aux mains d'argent en ce qui concerne la maniement de la plume, ou du clavier devrais-je dire.
Mais à ce que je vois, derrière cette plume à l'air tendre, se cache un caractère bien trempé.
Contente de faire ta connaissance.
Passe un agréable lundi.
A bientôt.
Soledad

Écrit par : SOLEDAD | 22/01/2007

Sacré Cupidon ! L'amour est aveugle, il faut donc toucher...

Écrit par : Rafaël | 22/01/2007

Les commentaires sont fermés.