31/08/2006

LES DOIGTS (contons fleurette?)

main6987

Un annulaire

Nu sans alliance,

Par quelle prière,

Par quelle absence...

Auriculaire

Pour les murmures

Aux murs de pierre

A l'oreille dure...

Bagues à pigeonne,

Flingue en érex

Mis à l'index...

Adieu Capone

Pourpres rivières

Et claques majeures,

Où se noyèrent

Cerises en pleurs...

Va Petit Pouce

Droit de l'avant;

Vois des fleurs poussent

Semées au vent...

Connaissons-nous,

Contons lilas

Mais sur le bout

De nos vingt doigts!

hands54

 

EDOUARD

12:16 Écrit par Edouard dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

29/08/2006

A LA VIERGE DU TROISIEME DECAN

C'est une fille de septembre,
Volets mi-clos de chambre,
Qu'on serre en viole, sans cris...
Cordes pincées d'oubli.
Pour en tirer les sons,
Les plus exquis frissons
D'automne aux tons pastel
En ultime aquarelle...
Et ses fleurs en rayons
D'été viennent et vont,
Ses tulipes à Fanfan
De lady, cloche au vent...
Qu'on déflore en Esope
D'ineffable éroscope
Puis qui glisse en Balance,
En cygne gris silence...
Sur le la si fa lac
D'un chant lascif en couac,
Ou nos accords majeurs
Se minent et noient les fleurs.

 
 
EDOUARD 2006


11:41 Écrit par Edouard dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |